Un soir dans l’espace-temps

Tout s’arrête et se bouscule, tout prend une dimension particulière dans la simplicité

Je m’avance et toi tu recules, nous écrivons chacun sa page au rythme de la houle

L’air marin me fait voyager au-delà de l’horizon et des quatre saisons

Le temps s’arrête, les aiguilles se chevauchent et racontent l’histoire où tout se transforme et se déforme

Là où les couleurs reflètent une luminosité différente

Où chaque pas fait vibrer l’immensément petit

Où les odeurs de fleurs se décomposent en un fragment étincellent

Où les regards se figent et se transpercent tels des éclats, éclatants de mille facettes tranchantes et fascinantes

L’immensément grand devient en un instant trop petit

L’espace alors se réduit, mais je savoure chaque goutte qui tombe comme ces horloges molles fondantes au clair de lune

Où les étoiles t’aspirent pour faire durer ce moment une éternité

Ecrit le 28 juillet 2019, par Sandra Roman, HypnoCoach

Extrait des Montres molles – La Persistance de la mémoire est un tableau surréaliste peint en 1931 par Salvador Dalí

Retrouvez l’intégralité des Écrits poétiques