Bienfaits & Efficacité

☆ Bien-être/mieux-être : voyage intérieur, intuition, affirmation de soi (estime & confiance), apaisement, communication, apprentissage de l’auto-hypnose

☆ Apaisez vos émotions : charge mentale (Burn-out), stress, état dépressif, séparation, deuil

 Gagnez contre addictions : tabac, alcool, drogues, sucre, sexe, jeux, écran

☆ Libérez de vos souffrances : lien(s) du passé, choc(s) traumatisme(s), phobie(s), Stress Post-Traumatique

☆ Accompagnement complémentaire* médical : cancer, Parkison, syndrome du colon irritable, endométriose, douleurs chroniques (migraines, dos, digestif, eczéma, acouphènes…), FIV, SLEEV, hypertension, pré et post-opératoire, préparation à l’accouchement, pré-opératoire

☆ Changez de direction : carrière, divorce/séparation, déménagement, retraite

☆ Boostez vos performances : concentration, prise de décision, mémoire, préparation aux examens/entretien, aisance relationnelle, préparation en compétitions/représentation, apprentissage de l’auto-hypnose

Aidez votre couple : gestion des conflits (infidélité, jalousie..), caser la routine, libido et sexualité, accompagnement à la séparation

Enfants : gestion des émotions (frustration, colère, tristesse, peurs, séparation…), confiance/estime de soi, tétine & doudou, troubles du comportement (terreurs nocturnes, énurésie…), TDA/H, phobies et phobie scolaire… 

Adolescents : gestion des émotions (anxiété, angoisse, SPT, mélancolie, séparation…), confiance/estime de soi, trouver sa place d’ado, troubles du comportement (alimentaire, sommeil…), traumatisme, TDA/H, phobies et phobie scolaire… 

L’efficacité de l’hypnose

5 à 6 séances d’hypnose suffisent pour obtenir des résultats nettement supérieurs aux autres accompagnements (thérapies comportementales ou psychanalyses).

Efficacite Hypnose - Therapie - Clamart

L’arrêt du tabac : 80 % de taux de réussite. L’hypnose aide aussi à lutter contre les effets du sevrage
L’excès de poids et la boulimie : elle exerce un bon rôle de soutien psychologique dans les cures d’amaigrissement.
Lutte contre la douleur : elle ne remplace pas l’anesthésie, mais peut la compléter et permettre de diminuer les doses de médicaments. Elle est aussi de plus en plus utilisée en chirurgie dentaire.
Les troubles psychologiques : stress, phobies, névroses, anxiété, mais aussi impuissance, frigidité, problèmes de trac, de mémoire, etc.
Les troubles digestifs : ulcères, colites ou diarrhées dus au stress.
Les maladies psychosomatiques : maladies de la peau (eczéma, psoriasis, etc.), spasmophilie, rhinites à répétition, troubles de la voix et du chant, asthme.

Ces limites

La plupart des troubles psychiatriques graves, comme les dépressions aiguës, la schizophrénie.
Le sevrage des drogues dures.

L’hypnothérapie ne se substitue pas à un accompagnement médical.