Hypnose Médicale : Une nouvelle relation aidante entre patients et médecins

L’hypnose médicale permet de soulager des patients au bloc opératoire, atténue les douleurs chroniques ou les troubles neurologiques.

Les études commencent à apporter les preuves de son efficacité. À ce jour, plus de 1.200 études ont été menées sur l’hypno-sédation à travers le monde (et plus de 14.000 sur l’hypnose en général). 

Lors de certaines opérations cérébrales, les patients doivent rester éveillés afin d’aider le chirurgien à naviguer dans leur cerveau sans léser de zones critiques (langage, mouvement). 

La méthode vise à modifier les perceptions du patient, guidé par l’hypnothérapeute. 

« Au préalable, il est nécessaire de construire avec le patient un scénario, une évasion mentale. Puis le jour de l’intervention, de guider la personne dans ce voyage intérieur pour qu’elle ait une perception réduite de l’environnement, de l’anxiété et de la douleur. » 

Opération sous hypnose.jpg
En vidéo : Retrouvez le témoignage cet homme de 88 ans opéré du cœur sous hypnose en 2018

L’hypnose ne dure pas toute l’opération. Lorsque le chirurgien a besoin de la coopération du patient, l’anesthésiste fait revenir ce dernier “ici et maintenant” pour répondre aux tests. Puis, le fait “repartir”, ce qui permet un meilleur vécu de l’intervention, moins d’antalgiques et moins d’effets secondaires.

Plus efficace sur les pathologies chroniques

Hors de l’hôpital, les recours à l’hypnose se multiplient pour des pathologies parfois inattendues. L’hypnose aide les patients atteints de la maladie de Parkinson à contrôler leurs tremblements. 

On leur propose d’imager leurs symptômes. Comment imaginent-ils leurs tremblements ? Cela peut être par exemple des fourmis sur la peau. Puis ils apprennent à reprendre le contrôle « en chassant les insectes ». La technique s’adapte aussi à la migraine: « on imagine desserrer un étau autour de la tête » ; à l’aphasie : « on se promène dans un jardin de mots que l’on cueille » ; ou encore aux tics de l’enfant « qui doit trouver une formule magique pour les éliminer ».

Les effets positifs de l’hypnose dans le temps

Image : Sciences et Avenir

Sandra Roman, HypnoCoach